@Informateur.info- En prélude au séminaire stratégique sur la construction, le logement et de l’urbanisme ouvert, ce vendredi 2 novembre à Yamoussoukro, le ministre de tutelle, Koné Nabagné Bruno a échangé avec les chefs coutumiers et le comité de gestion foncière. La rencontre qui s’est tenue à la salle Félix Houphouët Boigny de l’Hôtel Président visait à recueillir leurs préoccupations.

 

A l’occasion de cette rencontre le ministre Nabagné Koné Bruno, a rappelé que la ville de Yamoussoukro est au cœur des activités du gouvernement qui tient à son développement. C’est pour cette raison dira t-il que «200 agents et responsables sur les milliers que compte le ministère de la construction se réunissent en séminaire du vendredi 2 au dimanche 4 novembre 2018 à Yamoussoukro». Les chefs coutumiers ont alors saisi l’aubaine pour formuler sept doléances au ministre. Il s’agit entre autres d’une plaidoirie pour une réduction du délai de l’approbation des lotissements, le paiement des droits des purges avant le démarrage des travaux, la prévision des sites d’extensions et la réduction des coûts des Arrêtés de concession définitive (ACD).

 

Réagissant à ces requêtes, Koné Bruno Nabagné a dit avoir pris bonne note. Il a ensuite indiqué que tout ce travail se fera de concert avec les chefs en tenant compte du schéma administratif de l’urbanisme de la ville. Il a surtout insisté sur le fait cette première rencontre se veut une sorte de prise de contact

 

Armand Koffi

Correspondant régional

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles connexes

Leave a comment