Le président de la République du Sénégal, Makcky Sall a décrété un deuil national de deux jours, à compter de ce lundi 8 janvier 2018, «pour honorer la mémoire des victimes de l’attaque armée » survenue le week-end à Borofaye dans la forêt classée de Boffa, dans le département de Ziguinchor au sud du pays.
Pendant cette période, le drapeau national restera en berne et des minutes de silence seront observées durant toutes les cérémonies officielles, souligne le communiqué émanant du gouvernement.
Aussi, les rassemblements et autres cérémonies de réjouissance sont interdits sur l’étendue du territoire national, ajoute le texte.
Notons que 13 personnes, dont trois de nationalité bissau-guinéenne, ont été tuées et 6 autres blessées samedi en Casamance, précisément dans la forêt classée de Boffa Baillote dans la zone de Borofaye, à la périphérie de la ville de Ziguinchor. Selon les informations, la forêt de Bofa Bayotte fait partie des zones protégées de la Casamance, très riches en ressources importantes qui attirent les convoitises.

Y.K

 

Articles connexes

Leave a comment