Ils ont choisi pour métier la terre. Tous sont des jeunes agriculteurs. Mais ce qui est paradoxal, c’est qu’ils sont unis comme une seule personne, avec un même destin et une même vocation. S’exprimer à travers les mélodies tradi-modernes avec des chansons du terroir «DAN» en plus de leur profession agricole. Un album de neuf titres à leur actif, le groupe «Zokano» Ce tout premier Album de Alino et ses frères, Benjo, Kapourou et Mesco, unis au sein de «Zokano», sera dédicacé ce samedi 28 avril grâce au soutien d’un cadre originaire de Danané département de la région du Tonkpi, Ban Maxime, à la salle des fêtes de l’hôtel de ville de Yamoussoukro, capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire. Cette dédicace est placée sous le parrainage de Mahan Doua Eugène, président des ressortissants du canton «OUA» résidant à Yamoussoukro et sous la présidence de Gilbert Gouet, chef suprême des «DAN» de la région du Tonkpi dans le District autonome de Yamoussoukro. Cette présentation se fera avec des artistes invités par Manou Deph, productrice du groupe Zokano et Sacool. Pour le partenaire, il faut encourager ces jeunes qui, en dehors de leur profession agricole, ont décidé de se faire entendre à travers la musique. Ils ont choisi pour passion, la chanson à travers laquelle, ils s’expriment dans leur langue locale, apportent des critiques constructives. En acceptant de les aider, souligne le partenaire, il ne cherche ni gloire, ni victoire. Mais simplement il veut apporter sa modeste contribution à un groupe de jeunes qui ont la volonté de faire et bien faire. A l’en croire, il faut leur donner les moyens pour vivre de leur art et surtout de leur passion. Je les exhorte à rester au village et à continuer de faire leur champ agricole, dit-il, car le chemin l’aventure dans les grandes villes est souvent plein d’embûches. Ce samedi 28 avril, au menu, des morceaux inédits qui parleront d’eux-mêmes.

Armand Koffi

Correspondant régional

Articles connexes

Leave a comment