@Informateur.info- Pour son second mandat entamé après sa réélection en fin février 2019, Macky Sall a décidé de supprimer le poste de Premier ministre dans son gouvernement. Une option qu’il justifie par une reconsidération du niveau intermédiaire de transmission gouvernementale. Désormais, le chef de l’Etat sera lui-même au constat direct avec ses ministres dont il coordonnera les actions.

Ainsi, l’actuel Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, reconduit le samedi 6 avril, est appelé au poste de Secrétaire Général de la présidence. Il doit également  préparer la suppression du poste du chef du gouvernement pour adopter un régime présidentiel.

Ce n’est pas la première fois qu’un président du Sénégal supprime le poste de Premier ministre. Léopold Senghor et Abdou Diouf l’ont fait après la crise de 1962, avec l’éviction de Mamadou Dia, alors président du Conseil et en 1983, avec le départ d’Habib Thiam.

César KOUAME

Articles connexes

Leave a comment