Avant son installation le jeudi 12 avril, le premier président du Sénat, Ahoussou Jeannot s’est incliné, ce mercredi  sur la tombe de Félix Houphouët-Boigny.
 
Avant sa prise de fonction ce jeudi 12 avril 2018, le tout premier président du Sénat de Côte d’Ivoire est allé se recueillir sur la tombe du père fondateur de la nation ivoirienne. Jeannot Ahoussou-Kouadio a déposé une gerbe de fleur en guise de reconnaissance. Il a prié en invoquant l’esprit du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne afin qu’il veille sur lui et le guider dans sa nouvelle mission. «Vous savez que le président Félix Houphouët-Boigny est le premier député, premier parlementaire de la Côte d’Ivoire. Nous sommes venus en tant que nouveaux sénateurs de Côte d’Ivoire prier sur sa tombe, implorer son pardon et lui demander de nous accompagner, de venir lui-même installer ce Sénat ici sur cette terre de paix qu’est Yamoussoukro. C’est symbolique dans certaines religions notamment la religion chrétienne catholique on fait bien la litanie des saints, on évoque les noms des saints, l’esprit des saints. Nous sommes donc venus invoquer le nom de saint Félix pour qu’il nous accompagne et nous protège. Que la paix retrouvée en Côte d’Ivoire soit consolidée. Que ce Sénat soit le Sénat de la paix, le sénat de l’amour, le Sénat de la fraternité retrouvée en Côte d’Ivoire. Voici le sens de ce geste symbolique», a confié Ahoussou Jeannot à la presse.
 
Armand Koffi
Correspondant Régional

 



Articles connexes

Leave a comment