Le tout premier président du rassemblement des républicains (RJR), Odjé Tiacoré Joseph, par ailleurs conseiller économique, environnemental et culturel a conduit une délégation du Rassemblement des Républicains (RDR) dans la région du N’Zi du vendredi 14 au dimanche 16 juillet dernier dans le cadre d’une tournée de remobilisation des militants de base. Cette tournée a pour objectif, selon l’émissaire du parti logé à la rue Lepic, de s’imprégner des réalités que vivent les militants dans le pays profond, de les mettre en confiance et les appeler à la cohésion sociale. Surtout, il s’agit de remettre à chacun des secrétaires départementaux, le rapport des pré-congrès éclatés tenus sur toute l’étendue du territoire, il y a de cela deux mois et les recommandations de la réunion du bureau politique du 4 juillet dernier. En vue de permettre à chacun d’eux d’être en phase avec les décisions prises par la direction du parti et aussi préparer le congrès du parti qui va se tenir les 9 et 10 septembre prochains.

C’est à  Kouassi Kouassikro que la délégation conduite par le tout premier grenadier voltigeur, Josph Tiacoré Odjé a atterri le samedi 15 juillet dernier. Après une séance  de travail avec les militants au sein du nouveau siège local, il a tenu un meeting à l’esplanade du centre culturel de la ville. Ce, en présence des représentants des partis alliés au rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), les têtes couronnées du département et les militants représentés par les responsables des structures du parti. Intervenant, l’adjoint au maire a traduit la reconnaissance du conseil municipal et celle de la population aux émissaires du Rdr. Kanga Jean-Paul, a rendu un vibrant hommage au président Alassane Ouattara et son aîné Henri Konan Bédié pour leurs actions en faveur de la paix.

dsc02917

Pour le président du comité d’organisation du meeting, Aka Michaël, par ailleurs secrétaire départemental l’objectif du secrétariat départemental du RDR dans cette localité est de faire de Kouassi Kouassikro, le bastion de la case verte. A ce jour dit-il, le secrétariat départemental a réussi à implanter le parti à hauteur de 20 sections et 97 comités de base.  Kouassi Amilard Edison, a pour sa part réitéré que Kouassi kouassikro attend avec beaucoup d’espoir et d’intérêt la visite d’Etat du président Alassane Ouattara. Une visite qui, selon l’intervenant, pourrait booster le développement du département. Surtout que cette localité est coupée du reste du pays à cause du mauvais état des pistes qui la relient aux autres départements. .

Le chef de délégation Odjé Tiacoré, après avoir situé le contexte de la tournée, s’est voulu objectif, précis et concis. «Nous sommes ici pour une tournée recommandée par la direction du rassemblement des républicains pour échanger avec les militants et par ricochet informer les populations sur l’actualité de l’heure. Car dit-il, celui qui n’est pas informé ou mal informé est un danger non seulement pour lui-même mais aussi un danger pour la population», Au-delà de la remise de la copie du rapport du pré-congrès dans le N’Zi, qui, pour lui doit être l’expression des désirs des militants de son parti, il a tenu à préciser qu’au sein de son parti, il n’y a pas eu de débat sur la succession du président de la République. Le débat sera ouvert au moment venu. Pour l’heure, le parti au pouvoir et le président de la république sont occupés par les travaux de développement, par la cohésion entre les Ivoiriens. Odjé Tiacoré dira que jusqu’à preuve du contraire, son parti n’a désigné aucune personne pour être candidat en 2020. Ceux qui s’adonnent à cet exercice au sein du RHDP le font pour eux-mêmes et dans le but de diviser les enfants d’Houphouët. A Bocanda et Dimbokro les 15 et 16 juillet où la délégation a échangé avec les militants, Odjé Tiacoré tout comme son adjoint Dosso Mamadou, n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Ils ont rappelé les responsables du parti à communiquer avec les responsables des structures, à créer la cohésion et surtout à aider les militants en difficultés. Dans chacune des délégations départementales visitées, les statistiques du fonds de solidarité mis en place par le parti ont été faites.

Koffi Armand

Correspondant Régional

Articles connexes

Leave a comment