@Informateur.info- La commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République démocratique du Congo (RDC) a annoncé ce jeudi 20 décembre 2018, au cours d’un point de presse, le report de l’élection présidentielle prévue le dimanche 23 décembre prochain, sans fixer une nouvelle date. Raison invoquée, des retards dans le déploiement du matériel électoral, et l’incendie d’un entrepôt de la Céni, il y a une semaine à Kinshasa, qui a porté «un grand coup» au processus électoral, selon les premiers responsables de cette structure.
Avant sa conférence de presse, Corneille Nangaa, président du Ceni, a consulté le Premier ministre et les candidats à l’élection présidentielle ou leurs représentants au siège du Parlement. La veille, il a rencontré des membres du corps diplomatique. L’un des deux principaux candidats d’opposition, Martin Fayulu, a indiqué ce jeudi matin qu’il refusait tout report. Avec cette décision, cela fait le troisième report. Les élections ont déjà été reportées à deux reprises, depuis 2016.

 

Le président Joseph Kabila, 47 ans, est aux affaires depuis l’assassinat de son père, Laurent-Désiré Kabila, le 17 janvier 2001. La Constitution lui interdisait de se représenter pour un troisième mandat.

 

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment