Malgré son agenda chargé, le président de la Chambre basse de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro Kigbafori, arrive à se trouver des plages pour rencontrer, en signe de solidarité et de fraternité, la communauté musulmane qui aborde les derniers jours du mois de jeûne (Ramadan).

Ainsi, pour la rupture de jeûne (qui se fait à partir de 18 heures) de ce mercredi 6 juin 2018, le président de l’hémicycle de Côté d’Ivoire, s’est rendu là où son cœur l’a conduit : «Je suis allé couper carême à la mosquée du bonheur avec l’imam Sogodo» a posté sur sa page twitter, Soro Guillaume, dans un style empreint d’humour qu’on lui connait.
«Depuis quand il est musulman ? ». A cette question qui lui est adressée sur twitter, le PAN répond : «Depuis petit en Côte d’Ivoire, on coupe carême avec les musulmans». Une manière pour Soro Guillaume de rappeler à qui veut l’entendre, que depuis longtemps, tous les ivoiriens, peu importe leur origine ethnique, religieuse, politique et sociale, ont toujours vécu en bonne intelligence.
Pour ce jeudi 7 juin 2018, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, compte se trouver un autre lieu, comme il le dévoile dans son «projet» : «On va chercher une autre mosquée où on va aller couper carême, et je vais prendre Fatiha».

Yannick Kobo
jacoboblague@yahoo.fr

Articles connexes

Leave a comment