@Informateur.info- Les candidatures des deux principaux adversaires de Macky Sall, président sortant, à savoir Karim Wade et Khalifa Sall, aux élections présidentielles du Sénégal, n’ont pas été retenues sur la liste publiée ce lundi 14 janvier 2019 par le Conseil constitutionnel.

Pour la présidentielle sénégalaise du 24 février prochain, 5 candidats seront en lice. Il s’agit de Maky Sall, chef d’Etat sortant, du député Ousmane Sonko, de l’ex-premier ministre Idrissa Seck, de Madické Niang, proche d’Abdoulaye Wade, et d’El Hadji Sall, candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR).

Pour rappel, Karim Wade, fils de l’ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012), investi par le Parti démocratique sénégalais (PDS, libéral), a été  condamné en 2015 à six années de prison pour « enrichissement illicite ». Quant à Macky Sall ex-maire de Dakar, il a été condamné  à cinq ans de prison pour « escroquerie portant sur les deniers publics » et est en détention depuis deux ans.

Yannick Kobo

 

 

Articles connexes

Leave a comment