C’est enfin officiel, le Comité national exécutif, la plus haute instance de l’ANC a demandé au président Jacob Zuma de démissionner, rapporte Rfi ce mardi 13 février 2018. Une décision prise lundi soir lors de la réunion de l’ANC. Une lettre de démission a été envoyée à Zuma, cependant la date buttoir pour céder le fauteuil présidentiel n’est pas encore connue. «Il était très en colère suite à cette demande et n’a pas pu le cacher. Il voulait une période de transition au moins de trois mois, ce que l’ANC ne lui a pas accordé », a déclaré le secrétaire de l’ANC, Ace Magashule.
Ce qui est sûr, c’est que le parti de Mandela ne veut plus du président Zuma à la tête du pays. Mais cette démission n’est pas acquise d’office. Constitutionnellement, rien ne l’oblige à accepter cette proposition de démission de son parti.

Brigitte .K

Articles connexes

Leave a comment