Des jeunes du PDCI très remontés ont  tenté d’empêcher, ce jeudi 11 janvier 2018,  la tenue d’une réunion du Comité de haut niveau mis en place pour statuer sur le parti unifié et proposer un calendrier pour l’implémentation de ce groupement politique. La vérité, c’est que ce groupuscule  visiblement conditionné par des ‘’mains obscures’’ a été mis en échec. La réunion s’est donc finalement tenue. Mais, le mal était déjà  fait et l’on peut affirmer, sans hésitation aucune,  que le ‘’double jeu’’ du PDCI ne fait plus de doute.

A l’évidence, l’ancien parti unique cultive une sorte de ‘’clair-obscur’’ sur la question qui se précise de plus en plus avec cette manifestation de jeunes pédécéistes en butte à  la formation du parti unifié. L’on savait que des cadres,  et non des moindres,  nourrissaient des préventions contre la fusion des composantes du RHDP en une seule entité, mais jusqu’à présent, aucun acte n’avait été publiquement posé pour corroborer cette inclination autarcique du vieux parti. Eh bien, depuis ce jeudi, tout est désormais clair, au PDCI l’opposition au parti unifié prend une tournure inattendue.

Que va dire ou faire le président Henri Konan Bédié ? Va-t-il se taire ou rappeler à l’ordre les ‘’rebelles’’ au parti unifié ? On attend de voir, mais une chose est sûre, ces jeunes ne peuvent avoir,  tout seuls,  pris la décision de manifester aussi bruyamment contre le parti unifié. En conséquence, on pourra difficilement faire croire qu’il n’y a pas de ‘’gros bonnets’’ du PDCI derrière ce mouvement contestataire qui montre la ligne de fracture  qui divise ce parti au sujet du parti unifié.

René Ambroise Tiétié

Articles connexes

Leave a comment