Un attentat suicide a fait au moins 50 morts et plusieurs blessés, dont
certains cas graves, au Nigéria, à Mubi, très tôt ce mardi 21 novembre
2017. Ce chiffre pourrait s’accroître dans les prochaines heures en raison de l’ampleur du drame.
Selon les premières informations, c’est un adolescent muni d’engins explosifs qui a pénétré dans l’enceinte d’une mosquée de la ville de Mubi, située dans l’Etat d’Adamawa, dans le nord-est du Nigéria, et les a déclenchés pendant que les fidèles musulmans fessaient les prière du matin.
Après s’être faufilé entre les fidèles, le kamikaze s’est donc fait
explosé, tuant ainsi, au moins 50 personnes, et faisant plusieurs
blessés dont certains cas graves.
Pour l’heure l’attentat n’a pas été révendiqué mais le Boko Haram, qui sévit dans ce pays depuis 2012 est pointé du doigt.
Georges kouamé

Articles connexes

Leave a comment