A la frontière malienne dans le hameau de Aghay, dans la région de Tillabéry, au Niger, une attaque a eu lieu la nuit du vendredi 18 mai 2018. 17 civils ont été tués. Il s’agirait d’un conflit opposant des jeunes de la communauté touareg à leurs voisins peuls.

 

L’attaque s’est produite le vendredi nuit au moment où les habitants du hameau de Aghay s’apprêtaient pour la prière du soir. Dès hommes armés non identifiés ont alors surgi avant de rafaler tout ce qui bougeait.

La population est composée essentiellement de Zarmas, Peuls et Touaregs. Cette tuerie est la première du genre et ressemble plus à un conflit intercommunautaire qu’à une attaque terroriste. Selon certaines sources, ce serait l’action de jeunes Touaregs nigériens installés au Mali, en représailles à une incursion sanglante, le 18 avril 2018, de jeunes Peuls. 16 nomades Touaregs avaient été massacrés, ce jour-là.

 

Après un mois de tensions dans cette zone, on enregistre 33 morts, tous des civils. Les communautés peules et touaregs disposent de milices armées aux ordres de djihadistes qui occupent le nord du Mali sanctuarisé par ces ‘’fous’’ de Allah.

 

Tassigny Auriol

Articles connexes

Leave a comment