On sentait les choses venir depuis quelque temps et la révocation du maire du Plateau Noël Akossi Bendjo, proche du président Bédié n’a rien arrangé entre le Pdci et le Rdr désormais opposés. Les deux alliés ne regardent plus dans la même direction. Et ce n’est rien de le dire.

Entre Bédié et Ouattara, c’est déjà fini? Tout porte désormais à le croire, tant les contradictions entre les deux hommes semblent devenues insurmontables. De feutrée et douce, leur opposition  qui trouve sa source dans les questions du parti unifié et de l’alternance en 2020, vient de connaître un nouveau tour de vis.

En effet, le Sphinx de Daoukro qui ne décolère pas après le limogeage ‘’sec » de l’édile du Plateau Akossi Bendjo, a demande aux candidats pdci aux prochaines municipales et régionales, de ‘’compétir sous la bannière pdci ». Il met ainsi un coup de canif dans le contrat de mariage entre le Pdci et le Rdr et tourne le dos à une pratique que l’on croyait coulée dans le marbre qui veut que les candidats des deux partis compétissent sous la bannière rhdp. Plus qu’un coup de sang, c’est un acte d’une rare gravité qui renseigne sur la profondeur de la crise entre les deux poids lourds de la coalition au pouvoir. C’est sans doute la fin de l’idylle. On peut le déplorer.

 

Tassigny Auriol

 

Articles connexes

Leave a comment