La conférence internationale des universitaires et du Conseil mondial Zikir perdana ouverte, le mercredi 26 juillet dernier, à Kuala Lumpur dans la capitale Malaisienne a pris fin, vendredi 28 juillet, après trois jours d’intenses travaux en ateliers. Cette rencontre internationale qui a réuni une forte délégation de guides religieux venus des quatre coins du monde a été un véritable succès, selon Dr Ahmad Zahid Hamidi, vice-président de la Malaisie, présent à la cérémonie de clôture.

La Côte d’Ivoire, faut-il le rappeler, était représentée à cette conférence qui a enregistré, entre autres, la participation du Cheick Abdul Aziz Sarba, du Conseil Supérieur des Imams (Cosim) et par ailleurs guide suprême de la communauté burkinabè en Côte d’Ivoire.

Le Cheick Sarba en compagnie du Vice-président de la Malaisie
Le Cheick Sarba en compagnie du Vice-président de la Malaisie

La conférence internationale des universités et du Conseil mondial Zikir a adopté d’importantes résolutions en rapport avec les problèmes auxquels le monde  musulman est confronté dans le monde avec la montée de l’extrémisme. D’où l’exhortation du Dr Ahmad Zahid Hamidi aux participants à promouvoir autour d’eux et partout où ils se trouveront les bonnes pratiques de l’Islam. «Les musulmans doivent informer le monde que l’islam est une religion qui favorise la paix et devrait séparer des groupes militants tels que daesh des autres », a-t-il lancé. Et de poursuivre : «Je félicite les érudits islamiques, les aînés religieux et les penseurs qui pratiquent le sufisme dans le monde entier pour mettre de côté les différences d’opinion parmi nous».

Notons également que la Conférence de Kualar Lumpur a adopté le principe de la création d’un centre en Malaisie qui va œuvrer à la promotion et à la diffusion des bonnes pratiques du Sufi dans le monde.

Jean François Fall

 

 

 

Articles connexes

Leave a comment