Dimbokro- A la tête d’une forte délégation des cadres du Rassemblement des Républicains (RDR), la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Ly-Ramata Bakayoko était le samedi 12 août dernier, à Dimbokro. Objectif, battre le rappel de la base en prélude du 3ème Congrès du parti d’Alassane Ouattara. «Je voudrais vous rassurer et vous dire que nos départements du N’Zi, de l’Iffou et du Moronou sont en bonne place dans le programme du président de la République pour les trois années à venir et je vous demande de continuer de lui faire confiance. Vous ne serez pas déçu. Il a montré qu’il est digne de confiance», a lancé d’entrée l’émissaire du RDR. Avant de saluer la forte mobilisation des militants en ces termes: «Votre mobilisation montre, si besoin en était, votre engagement et votre détermination à accompagner le président Alassane Ouattara, natif de Dimbokro, dans l’importante mission que le peuple de Côte d’Ivoire lui a confiée».

ramata

Expliquant les raisons de sa venue à Dimbokro Ly-Ramata dira ceci : «Nous sommes ici pour battre le rappel de la base et resserrer nos rangs, en vue de faire du troisième congrès de notre formation politique un succès total». La chef de la délégation n’a pas manqué de rappeler aux militants le combat mené par le RDR dans sa course au pouvoir. Une façon de réveiller la flamme militante. C’est d’ailleurs, selon elle, le sens des meetings éclatés : la reconquête des militants. Ly-Ramata Bakayoko a promis aux militants que leurs réflexions et préoccupations consignées dans les rapports et transmis à la direction du parti seront prises en compte. «Pour que le RDR demeure un parti fort, je vous exhorte à faire entendre vos voix et resserrer les rangs du parti afin de préparer ce congrès dans la sérénité», a-t-elle recommandé. Avant de conclure que ce congrès sera « historique » en ce sens qu’il est le tout premier a être organisé après l’élection de Ouattara.

Armand Koffi

Correspondant Régional

Articles connexes

Leave a comment