Après la proclamation provisoire des résultats de la présidentielle par la Commission électorale indépendante kenyane et les recours en annulation du scrutin introduits auprès de la Cour suprême par des organisations de la société civile, l’on était curieux de connaître l’arrêt de cette haute juridiction. D’autant qu’elle a déjà invalidé le scrutin du 08 août dernier qui donnait le président sortant Uhuru Kenyatta vainqueur.
Depuis ce matin, la juridiction suprême a validé, sans surprise, la victoire de Uhuru. Au grand dam de l’opposant historique Raila Odinga qui n’a plus que ses yeux pour pleurer. Mais, il ne devra s’en prendre qu’à lui-même. En effet, après l’invalidation-surprise du premier scrutin par la Cour suprême qui lui avait donné raison sur le parti-pris de la Commission électorale indépendante, Raila Odinga tenait sa revanche et avait une belle carte à jouer face au sortant Uhuru Kenyatta. D’ailleurs, les uns et les autres s’attendaient à ce qu’il batte le rappel du ban et de l’arrière-ban de ses militants et sympathisants pour battre son adversaire. Las !
Contre toute attente, l’opposant a décidé de boycotter l’élection, au motif que le pouvoir n’a pas donné droit à ses requêtes, notamment, la recomposition de la Commission électorale. Uhuru Kenyatta qui n’en demandait pas tant s’est donc présenté seul devant les électeurs le 26 octobre 2017. Et ce qui devait advenir est arrivé : il a gagné le scrutin à plus de 98% des suffrages exprimés. Il est vrai que le taux de participation ne fut pas fameux (moins de 40%) mais, cela n’aura aucune incidence sur la légalité de son ‘’plébiscite’’.
Raila Odinga a beau persifler et dénoncer le manque de légitimité du gouvernement, il est évident que rien ne pourra entamer la ‘’sérénité’’ de Kenyatta qui sera investi le mardi 28 novembre 2017 avec le faste requis. La faute à l’opposant historique victime d’un manque de réalisme qui ne pardonne pas à ce niveau. Il comprendra, sur le tard, que la politique de la ‘’chaise vide’’ est contreproductive. Toujours.

René Ambroise Tiétié

Articles connexes

Leave a comment