C’est devenu une tradition que s’attèle à perpétuer le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire. Le 15 novembre prochain, à l’occasion de la journée nationale de la paix, le Collectif organisera à Abengourou dans la capitale de l’Indénié une conférence publique sous le thème : «Jeune Africaine, atout ou handicap pour le développement de l’Afrique». Cette rencontre qui se déroulera à la bourse du travail d’Abengourou est placée sous le haut patronage de sa Majesté Nana Boua Kouassi III, sous la présidence du préfet de région M. Fadi Ouattara et sous le parrainage de M. Issiaka Ramdé, opérateur économique. La conférence publique sera animée par Dr Anon Christ Simplice, économiste.

Quatrième édition du genre, la structure de Zallé Moussa entend perpétuer cette activité qui donne une visibilité à la jeunesse africaine. L’an dernier, c’est le district Autonome de Yamoussoukro qui avait abrité la 3ème édition.

Georges Kouamé

 

Articles connexes

Leave a comment