La cérémonie d’investiture de la sous-section de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) de la Riviera-Anono s’est déroulée ce dimanche 11 février 2018 en présence du président de la Fédération UPC-Côte d’Ivoire Somda Fréderic.

«Je voudrais féliciter Anono pour son dynamisme. Mais aussi adresser mes encouragements au bureau qui a été mis en place et dire à Ada Félix qu’il est investi de tous les pouvoirs pour faire avancer la cause de l’UPC en Côte d’Ivoire». C’est par ces mots que le président de la Fédération de l’UPC Côte d’Ivoire Somda Fréderic s’est exprimé suite à l’investiture du bureau de la sous-section UPC de la Riviera-Anono. Mais avant, l’honneur est revenu au président du Comité d’organisation Baguian Kassoum de prendre la parole pour situer l’assistance sur l’importance de la cérémonie qui, pour lui, traduit la détermination de l’UPC et du Dr Zéphirin Diabré à répondre aux attentes du peuple burkinabè. Puis, est intervenu le président de la sous-section UPC de Riviera-Anono, Ada Félix. En des termes peu ‘’diplomatiques’’ et dans un langage franc et clair, il a dénoncé ‘’l’incompétence’’ supposée des tenants actuels du pouvoir avant d’exprimer l’engagement et la détermination de son bureau et des militants d‘Anono à ‘’accompagner’’ le président Zéphirin Diabré au Palais de Kosyam. «Nous sommes convaincus que le vrai changement se fera avec l’UPC. Les Burkinabè se sont trompés en élisant des incompétents au pouvoir. Le Burkina mérite mieux que ça ! Ce sont des incompétents qui sont au pouvoir. Nous allons conduire Dr Zéphirin Diabré à Kosyam. Mon équipe et moi, nous sommes prêts pour le combat !’’ a martelé Ada Félix. Marcel Zinsoni, vice-président chargé de l’Administration, a abondé dans le même sens, invitant les militants de la sous-section à aller se faire enrôler pour ne pas être surpris le jour du vote. «Pour le scrutin de 2020, le vote de la Diaspora est un acquis. J’invite donc nos militants à se faire enrôler pour porter Dr Zéphirin Diabré au pouvoir. C’est un devoir historique auquel nous ne pouvons nous dérober. La sous-section de la Riviera-Anono jouera sa partition et le bureau entend se mobiliser sans calcul à cet effet», a-t-il assuré.

La cérémonie a enregistré la présence de chefs de la communauté burkinabè et de la notabilité de la Riviera-Anono. La note de gaieté a été apportée par un groupe musical traditionnel et de jeunes artistes burkinabè en vogue dont Abou Far qui a gratifié le nombreux public d’un titre évocateur, ‘’pouvoir’’.

René Ambroise Tiétié

Articles connexes

Leave a comment