A l’issue d’une assemblée générale extraordinaire relative à la gestion actuelle du pouvoir d’Etat par le président Rock Marc Kaboré et le gouvernement de Paul Kaba Thiéba, l’Alliance pour la défense de la patrie (ADP), présidée par Abraham Badolo, a animé une conférence de presse ce lundi 4 juin 2018 à Ouagadougou, pour décider de la conduite à tenir.

Après avoir analysé point par point certaines actions et décisions du pouvoir, qu’elle qualifie de mauvaise gouvernance, l’ADP a décidé d’une motion de soutien aux syndicats authentiques et intègres, engagés sur tous les fronts de la lutte pour le respect des libertés syndicales et démocratiques acquises de hautes luttes.

Par conséquence, l’ADP lance le mouvement «Trop est toujours trop» le 23 juin prochain. Cette action consistera à la tenue d’un meeting à Ouagadougou pour dire non notamment, aux coupures intempestives et sauvages(sic) de l’électricité et l’eau par la Sonabel (Société d’électricité du Burkina Faso) et l’Onea (Office national de l’eau et de l’assainissement), non à l’achat inopportun de véhicules de luxe (Renault Talisman, V8) dont les dépenses s’élèvent à près de 3 milliards FCFA, non à la délocalisation inopportune du conseil de ministre budgétivore sur le dos du contribuable, et dire non à l’intention affichée du pouvoir en place de ne pas rendre effectif le vote des Burkinabè de l’extérieur à la présidentielle de 2020.

Yannick Kobo
jacobblague@yahoo.fr

 

Articles connexes

Leave a comment