Le dernier bilan officiel du séisme d’une secousse de magnitude 7,3, qui a frappé le nord-est de l’Irak et des régions frontalières en Iran et en Turquie, ce dimanche 12 octobre fait état de plus de  300 morts et de 2500 blessés.

L’épicentre a été enregistré aux environs  de 18h (TU) à une profondeur  de 25 kilomètres  et à une trentaine de kilomètres dans une zone montagneuse d’une  province irakienne selon l’Institut géographique américain (USGS).

Le séisme a été fortement ressenti en Iran qui enregistre le bilan le plus lourd. Selon la cellule de crise mise en place par le ministère de l’intérieur, le bilan n’a cessé de s’accroître durant la nuit et demeure pour l’instant provisoire.

Dans certaines zones des deux pays, l’électricité est coupée, et les habitants ont été appelés à dormir à l’extérieur de leurs maisons par précaution.

Yannick Kobo

 

 

Articles connexes

Leave a comment