Les employés de la plus ancienne entreprise de presse ivoirienne, Fraternité Matin, ont demandé en fin de matinée de ce lundi 4 décembre 2017, le départ immédiat de leur directeur général, Venance Konan et son adjoint Saganogo Lamine pour mauvaise gouvernance.
La décision a été prise par les quatre (4) syndicats, rassemblant la quasi-totalité des employés du groupe de presse pro-gouvernemental, à l’issue d’une Assemblée générale, qui s’est tenue ce mardi 5 décembre. Le DG de Fraternité Matin Venance Konan et son adjoint Saganogo, sont donc sous pression à cause de leur mauvaise gouvernance et de la mauvaise gestion de la caisse de l’entreprise, qui est presqu’en faillite.
Pour l’heure, les portails du groupe ont été fermés par les manifestants et un arrêt de travail a été observé par les travailleurs, en attendant la satisfaction totale de leur requête.
Notons par ailleurs que, ce mardi le quotidien n’est pas paru dans les kiosques à journaux pour des raisons d’imprimerie. Vu la situation qui prévaut actuellement au sein de la plus vieille firme de presse ivoirienne, les journaux pour demain mercredi 6 décembre 2017, ne pourront, certainement pas paraître sur le marché de la ‘’presse papier’’.

Georges Kouamé

Articles connexes

Leave a comment