Ouvert officiellement le mercredi 11 juillet dernier, le  premier forum national de la diaspora était dans sa phase la plus active ce jeudi 12 juillet 2018, avec plusieurs travaux, notamment des panels, des témoignages et des rencontres «B to B».

Autour du thème central : «La contribution des Burkinabè de l’extérieur à la construction nationale », les délégués de la diaspora burkinabè estimés à environs 200 personnes ont mené des réflexions sur deux panels. Le premier panel dénommé «Protection et promotion des Burkinabè de l’extérieur» a été conjointement animé par Séni Ouédraogo, et l’ancien ministre délégué à la Coopération, Rita Agneketom, à travers les sous-thèmes : «Cadre juridique et institutionnel de la gestion des Burkinabè de l’extérieur», « Valorisation de l’expertise de la diaspora» et «Retour, réinsertion et réinstallation (migration irrégulière) ».

Quant au deuxième panel intitulé : «Mobilisation et organisation de la diaspora pour le développement national », démembré en sous-thèmes, à savoir «Opportunités d’investissements au Burkina Faso / Échanges avec les acteurs», «Mobilisation des ressources et facilitation des transferts de Fonds» et «Participation des Burkinabè de l’extérieur aux consultations électorales», il a été particulièrement dévolu au ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Siméon Sawadogo, aidé dans sa «tâche» par des responsables du ministère du commerce, le tout sous la modération de l’ancien Premier ministre, Tertius Zongo.

Par ailleurs, le thème : «Émigrer et réussir : les défis», sujet d’actualité, a été passé au peigne fin par le premier responsable du Haut conseil du dialogue social, Douamba Jean-Marc Palm.

Le premier Forum national de la diaspora burkinabè s’achève ce vendredi 13 juillet 2018, en présence du chef d’Etat  du Faso, Marc Christian Rock Kaboré.

Yannick Kobo

 

 

 

Articles connexes

Leave a comment