L’hôtel du Golf d’Abidjan abrite depuis ce vendredi et ce, jusqu’au 16 novembre prochain, les Journées de promotion économique et commerciale du Burkina Faso (JPEC), couplées du Forum Diaspo Invest. L’ouverture de ce double évènement qui met à l’honneur le Burkina Faso a eu lieu ce vendredi, en présence du Premier ministre Burkinabè. Une tribune qui a fortement mobilisé la diaspora burkinabè, notamment la fédération des  femmes leaders de la diaspora.

A l’occasion, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a, dans son discours, expliqué le Programme National de Développement Economique et Social (Pnds). Selon lui, il s’agit de coordonner les investissements de sorte à les orienter vers les secteurs prioritaires. «Au Burkina Faso, nous avons un déficit entre l’offre et la demande. L’ambition du Pndes c’est de produire suffisamment d’électricité. Après l’énergie, il y a les questions de transport, et de santé. C’est ce qui fait l’originalité du Pndes», a expliqué Paul Kaba Thiéba. Selon ce dernier, il ne sert à rien d’injecter de l’argent en désordre dans l’économie. Mieux, le Premier ministre Burkinabè a estimé qu’il y a des critères à remplir pour se développer. Il s’agit, entre autres, de disposer d’une main-d’œuvre qualifiée. Ce qui passe par une formation professionnelle de qualité.

Paul Kaba Thiéba a exhorté la diaspora et les hommes d’affaires à venir investir au Burkina Faso. Il a particulièrement demandé aux Burkinabè de l’Extérieur d’adhérer au Pndes. Avant de saluer la tenue d’un tel forum pour lequel il a rendu hommage au commissaire général Pograwa Moumouni. «Mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (Pndes) : Quelles contribution de la diaspora à la transformation structurelle de l’économie du Burkina Faso ?», tel est le thème de cette rencontre  de portée économique. La cérémonie officielle s’est achevée par la visite des stands d’expositions des produits burkinabè.

Yannick Kobo

 

 

 

 

 

Articles connexes

Leave a comment