Le maire de la commune d’Adjamé, Youssouf Sylla, a invité officiellement la communauté burkinabè de sa commune, à prendre part  aux festivités marquant  la  célébration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Et ce, par un courrier du premier magistrat de ladite commune,  adressé au chef de la communauté burkinabè d’Adjamé, M. Mamadou Traoré.

Ainsi le lundi 7 août prochain, date de la commémoration du 57è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, les burkinabè de  la commune d’Adjamé  seront  aux cotés de leurs frères ivoiriens, dans une véritable symbiose, avec chants et danses du riche patrimoine du pays des hommes Intègres.

Joint au téléphone, le président de la communauté burkinabè d’Adjamé s’est dit honoré par cette invitation officielle du Maire. «Ce n’est pas la première fois que le maire nous associe à la fête de l’indépendance. Je voudrais saluer cette constance ainsi que la considération qui nous est faite», a réagi M. Traoré Mamadou. Ce dernier a, par ailleurs, annoncé que sa communauté prendra une part active au défilé avec une troupe de danse.

Cette initiative du maire Youssouf Sylla, qui obéit à une coutume  dans sa cité,  est d’autant plus salutaire, qu’elle magnifie l’intégration réussie  des deux peuples frères du Burkina-Faso et de la côte d’Ivoire. Au-delà des messages des dirigeants, la communion entre ces  deux  peuples, dans cette commune, se présente comme  une forme achevée du TAC (Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè).

Yannick Kobo

 

 

Articles connexes

Leave a comment