La direction Générale du conseil du Café-Cacao en collaboration avec les exportateurs concernés ont pris des mesures relatives au ralentissement de l’exportation du café en vue de ramener la fluidité dans la commercialisation du café. Cette décision est rendue publique dans un communiqué de presse ce mercredi 14 mars 2018 à Abidjan.
Selon ce conseil, cette chute de la production est due à la baisse de fréquence des navires en destination des ports habituels d’importation du café en provenance de Côte d’Ivoire. De ce fait, des mesures ont donc été prises pour freiner ce phénomène.
Il s’agit de : « la mise à la disposition des exportateurs ayant des difficultés de stockage, les entrepôts de SIFCA COOP, l’assouplissement des procédures administratives pour faciliter l’exportation du café, et l’assistance aux sociétés coopératives ayant du mal à écouler leur production de café. »a indiquéle conseil du café-cacao.
Le conseil a aussi pris la décision d’organiser des missions de sensibilisations des producteurs, des sociétés coopératives et des acheteurs sur le déroulement de la commercialisation du café à travers ses délégations régionales.
Cette approche a déjà permis la réduction du nombre de camions de café qui attendent d’être déchargée devant les usines de conditionnement des exportateurs concernés.

Brigitte K

Articles connexes

Leave a comment