@Informateur.info- Les candidats libres aux examens scolaires 2018-2019 devront satisfaire à une nouvelle réglementation. En effet, dans un communiqué rendu public, le ministère de l’éducation nationale annonce que les prétendants à la candidature libre sont tenus désormais de joindre à leur dossier d’inscription, une pièce justificative du niveau d’étude exigé par les textes réglementaires. Ainsi donc les candidats au CEPE devront fournir une pièce justificative du niveau d’étude du CM2, ceux du BEPC une pièce justificative du niveau troisième,  et ceux du BAC le niveau e la terminale.

 

«De plus, les prétendants à la candidature libre en situation de handicap devront se faire enregistrer dans les instituts spécialisés ci-après indiqués pour permettre la programmation de leur prise en charge par des encadreurs spécialisés durant les compositions», précise le communiqué. Il s’agit des centres spécialisés sont l’Institut National Ivoirien pour la promotion des Aveugles (INIPA) pour les prétendants à la candidature libre Non voyants ou Malvoyants et l’Ecole Ivoirienne pour les Sourds (ECIS).

 

Le communiqué indique, par ailleurs, que les inscriptions aux examens scolaires du CEPE, du BEPC-test d’orientation en seconde et du baccalauréat ouvertes depuis le lundi 15 octobre seront clôturées le vendredi 14 décembre prochain.

 

 

Yannick Kobo

Articles connexes

Leave a comment