La quatrième ville des Etats-Unis, Houston, s’est retrouvée dans la nuit de dimanche 27  à lundi 28 août 2017, sous les eaux, suite à des inondations engendrées par la tempête harvey. Pour l’instant, le bilan fait état de trois morts. Les aéroports et autoroutes ont du être fermés.

Des milliers de sauveteurs, pompiers, policiers, gardes-côtiers, 3000 membres de la garde nationale, ont été mobilisés,  appuyés par une vingtaine d’hélicoptères, vont porter secours aux personnes « piégées » par les eaux.

Selon le National weather service (Nws), le Texas devrait être encore confronté à des pluies torrentielles. Ce pourquoi, le gouverneur du Texas Geg Abbott a estimé qu’il était trop tôt pour dresser un bilan humain, ou faire une évaluation des dégâts matériels.

Après Katrina, qui  a conduit à une catastrophe humanitaire, avec plus de 1800 morts en 2005, la tempête harvey, est le pire «cauchemar» qui ébranle les Etats-Unis.

Yannick Kobo

 

 

Articles connexes

Leave a comment