Dans le souci  de porter à la connaissance des élèves et aux parents d’élèves, à quoi sont destinés les  6000 FCFA de l’inscription en ligne exigée par le gouvernement ivoirien, la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) a rendu publique une communication relative à la liste des domaines auxquels  est  affectée la somme de 6000 FCFA.

  1. Celpaid : 1000FCFA (soit environ 4 milliards si tous les élèves s’inscrivent en ligne).
  2. Comité de gestion des établissements (COGES) 1700 FCFA (soit environ 6,8 milliards) distribués aux responsables de ces COGES
  3. Le Fonds d’aide aux établissements scolaires (FAES), c’est-à-dire les chefs d’établissement, comme la ministre a pris le soin de le préciser dans sa note circulaire N°0500/MEN/IGEN/ki) datée de novembre 2011 : 850 FCFA (soit environ 3,4 milliards), donc une réduction de leur part, de 150 FCFA (environ 600 millions).
  4. Fonds national de l’école (FNE) c’est-à-dire la ministre ou le ministère : 200FCFA (soit environ 800 millions).
  5. Fonds régional de l’école (FREC) c’est-à-dire les directeurs régionaux de l’éducation nationale (DREN) et les directeurs départementaux de l’éducation nationale (DDEN) : 200FCFA (soit environ 800 millions).
  6. Fonds de soutien à l’Education Nationale (FOSEN), c’est-à-dire le cabinet de la ministre : 300 FCA (soit environ 1,2 milliard).
  7. Fonds de soutien à l’animation pédagogique (FOSAP), antenne pédagogique : 175 FCFA (soit environ 700 millions)
  8. Fonds de soutien au pilotage du système (FSPS), c’est-à-dire l’Inspection générale de l’Education Nationale : 200 FCFA (soit environ 800 millions).
  9. Fonds de soutien au conseil consultatif de l’Education Nationale (FACCEN, nouveau) : 75 FCFA (soit environ 300 millions).
  10. Fonds d’appui au suivi du fichier des élèves (FASFE. DIPES, nouveau) : 75 FCFA (soit environ 300 millions).
  11. Fonds de soutien à l’orientation et des bourses (FSO, DOB, nouveau) : 75 FCFA (soit environ 300 millions).
  12. Fonds de soutien à la formation continue (FSFC) : 75 FCFA (soit environ 300 millions).
  13. Fonds de soutien à la gestion du personnel (FSGP, nouveau), c’est-à-dire le directeur des Ressources Humaines : 75 FCFA (soit environ 300 millions).

La  FESCI note en outre que dans cette répartition, 500 FCFA reviennent directement au cabinet de la ministre, soit environ 2 milliards FCFA pour chaque rentrée scolaire.

Au demeurant, la FESCI fait remarquer que l’addition de ces frais détaillés, donne 5.000 FCFA au lieu de 6.000 FCFA. Alors elle se demande à quoi est destinée la différence de 1000 FCFA, autant que cette organisation estudiantine et scolaire souhaiterait avoir des explications sur les frais annexes d’inscription qui varient de 5.000 FCFA à 200.000 FCFA, selon les établissements.

 

Yannick Kobo

Articles connexes

Leave a comment