@Informateur.info- Inculpé en novembre dernier pour son implication présumée dans l’assassinat du capitaine Thomas Sankara, le colonel-major Alain Bonkian est décédé le 25 décembre 2018, dès suites de maladies. Anciennement commandant de la 2é région militaire de Bobo-Dioulasso, le décès de l’officier supérieur a été constaté à l’hôpital de Tengandogo.

 

Compagnon de l’ex-président du Faso, Blaise Compaoré, Alain Bonkian occupait la fonction de Conseiller de l’actuel chef d’Etat-major des armées burkinabè.

 

Informateur.info

Articles connexes

Leave a comment