Le secrétaire d’Etat de Donald Trump, Rex Tillerson est en visite en Afrique depuis mardi 6 mars. Avec ses interlocuteurs, les échanges tourneront autour de la lutte antiterroriste, de la bonne gouvernance et du développement en Afrique. Ce mercredi, il rencontre les dirigeants de la commission de l’union Africaine(UA). Il se rendra aussi à Djibouti où est implantée la seule base militaire américaine de la région, au Kenya, au Tchad et au Nigeria.

A l’opposé de l’approche chinoise qui encourage la dépendance via des contrats opaques, des prêts prédateurs, le diplomate a annoncé que les Etats-Unis veulent renforcer les institutions, l’Etat de droit et permettre aux pays Africains d’être autosuffisants, source de croissance durable pour le continent. Il a aussi ajouté que l’Amérique apportera une aide humanitaire supplémentaire de plus de 530 millions de dollars qui servira à la lutte contre la famine et l’insécurité dans la corne de l’Afrique et dans le bassin du lac Tchad.

Cette visite du diplomate américain en Afrique en tant que secrétaire de Donald Trump est une première. Elle durera jusqu’au 13 mars 2018.

Brigitte K.

Articles connexes

Leave a comment