Avant la reprise de son procès et de son mentor, l’ancien président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, début octobre prochain,  l’ancien président de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé, vient de «remporter» une bataille.

Selon un communiqué publié récemment par son directeur de cabinet et porte-parole, Diaby Youssouf, le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a abandonné deux des  cinq charges contre Blé Goudé.

A en croire Diaby Youssouf, il s’agit des incidents 3 et 4 relatifs au prétendu bombardement du marché ‘’Siaka Koné’’ d’Abobo, le 17 Mars 2011 et la répression de la marche des femmes d’Abobo le 3 mars 2011. Ainsi, au vu des arguments développés par la défense du ministre Charles Blé Goudé, la procureure est d’avis qu’aucun lien n’existant entre Charles Blé Goudé et ces événements, il abandonne ces charges.

 

Yannick Kobo

 

 

Articles connexes

Leave a comment