@Informateur.info- Le 5ème Congrès de l’association des historiens africains s’est ouvert, ce mercredi 7 novembre 2018 à Yamoussoukro. Le thème de ce conclave placé sous le parrainage du chef de l’Etat est «l’histoire africaine et ses enjeux actuels».

 

Doyenne des historiennes et présidente d’honneur du comité scientifique de ce 5ème congrès Pr Henriette Dagri Diabaté, a exhorté ses jeunes confrères à être des artisans de la construction d’un monde meilleur. Ce qui passe selon elle par une parfaite connaissance du passé dont doit se nourrir le présent. «Le plus court chemin pour réussir l’avenir passe par le passé», dira t- elle.

 

Pour sa part, le vice-président Daniel Kablan Duncan a suggéré quelques axes de réflexions et souhaité que les congressistes prennent en compte dans les travaux. Il s’agit, entre autres, de la sécurité liée aux questions foncières, aux crises identitaires, la paix et la stabilité politique, la bonne gouvernance, la démocratie, le respect des Droits de l’Homme, la justice et l’Etat de Droit. « L’histoire, la culture, et les valeurs propres à une civilisation sont à la fois le fondement qui permet à un peuple ou une nation d’assumer sainement son destin», a-t-il martelé.

 

Armand Koffi

Correspondant régional

 

Articles connexes

Leave a comment