Côte d’Ivoire : Comment le PDCI veut doubler le RDR pour 2020

Côte d’Ivoire : Comment le PDCI veut doubler le RDR pour 2020

85
0
PARTAGER
Maurice Kacou Guigahué

Ce n’est un secret pour personne. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) entend reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020. Pour y arriver, la formation politique présidée par Henri Konan Bédié ne néglige aucun détail, aucune énergie.

Dans ce sens, Henri Konan Bédié (HKB) a décidé à 3 ans de la fin du mandat de son allié et «jeune frère», Alassane Ouattara de jouer la carte de l’union au sein de sa formation politique. Car, contrairement au Rassemblement des Républicains (RDR) miné par de sourdes mais très aigues crises internes, le doyen des partis ivoiriens refait son unité.

Kouadio Konan Bertin dit KKB et autres Yasmina Ouegnin qualifiés d’irréductibles au moment de la présidentielle de 2015 ont vu leurs sanctions levées par le Sphinx de Daoukro. Le premier cité, a même fait un retour abondamment relayé par les médias au sein de son parti avec lequel il s’est dit à présent «en phase». «En réalité, Bertin (KKB) et Yasmina Ouegnin ont été sanctionnés pour donner l’exemple certes mais surtout, pour satisfaire le RDR et Ouattara. Sinon, ils n’ont jamais véritablement quitté le parti», révèle un membre du Bureau politique du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny.

Outre cette volonté d’unité, le PDCI semble prendre de plus en plus ses distances de la gestion de son allié en ce qui concerne notamment les dossiers chauds. Lors des récentes mutineries dans l’armée, le «vieux parti» a choisi d’observer les choses de loin nonobstant sa présence au sein du gouvernement. A Cocody, siège de la formation politique, certains responsables de base rencontrés pendant ces moments cachaient mal leur satisfaction de voir le pouvoir Ouattara en difficulté. «Ce n’est pas notre affaire. C’est entre Ouattara et ses gars nous les regardons faire. Si les choses continuent ainsi, le pouvoir va se retrouver dans la rue et nous n’allons pas hésiter», confiait le sourire en coin un Secrétaire de section du parti vert et blanc. Lire la suite sur lageneraledepresse.net

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE