Après les limogeages, les menaces, les écoutes téléphoniques de personnalités politiques et publiques, l’embauche de hackeurs informatiques russes et canadiens, l’agression de partisans pro-Soro, les meurtres de Soro Kognon et Lanciné Coulibaly, voilà que se peaufine maintenant, l’assassinat de Guillaume Kigbafori Soro. Les Justiciers du Net ont enquêté.

Depuis, un certain temps, des rumeurs persistantes faisaient écho d’un complot visant à éliminer l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro. Les Justiciers du Net ont donc décidé de mener une enquête qui les a dirigés vers des membres du gouvernement ivoirien, des membres de la famille du président Ouattara et deux individus, dont un certain Moussa « Def » Ouédraogo.

Moussa « Def » Ouédraogo, dont nous avons obtenu copie de sa pièce d’identité, est un mercenaire burkinabé réputé. C’est lui qui a été recruté par Bamory Ouattara, cousin de l’actuel président Alassane Ouattara pour assassiner Soro. Ce cousin, qui travaille dans une organisation internationale à Ouagadougou (Burkina Faso) et qui y vit, a pu compter sur la complicité de Yaya Ouattara ; un démobilisé et homme de main de Téné Birahima Ouattara, alias Photocopie, frère cadet du président ivoirien. 

Notons que dans son numéro 795 du 27 février 2019, La Lettre du Continent nous indiquait que bien que n’étant ni ministre de la Défense ni ministre de la Sécurité intérieure, Photocopie est désormais à la tête d’une nouvelle unité militaire, l’ULGB (Unité de Lutte contre le Grand Banditisme). Lire la suite Lesjusticiersdunet.com

Articles connexes

Leave a comment