La Côte d’Ivoire va détruire dans les jours à venir, 100.000 hectares de cacaoyers malades dans le cadre de la lutte contre le ‘’swollen shoot’’, une maladie d’origine virale qui s’attaque aux pieds de cacao. Selon le directeur de la protection des végétaux au ministère de l’agriculture, Silué Gnéneyari, l’opération consiste à arracher des plans de cacaoyers « atteints » de la maladie du Swollen shoot, sur un foyer de 100.000 hectares sur une période de 5 ans. Sont concernées principalement, les régions du sud-ouest et de l’ouest de la Côte d’Ivoire.

L’opération va couter la somme de 22 milliards FCFA à l’Etat ivoirien.
Par ailleurs Silué Gnéneyari indique qu’après l’arrachage des plants qui va s’étendre sur 3 ans, la parcelle détruite sera laissée en quarantaine pendant 2 ans pour permettre au virus de disparaitre.

Il faut rappeler que la maladie du ‘’Swoollen shoot’’ s’est signalée en 2003 dans la région du Marahoué, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao.

Yannick Kobo
jacobblague@yahoo.fr

Articles connexes

Leave a comment