Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a indiqué que la Société financière internationale (Sfi) et l’agence Multinationale de Garantie des Investissements (MIGA) à travers leurs vice-présidents respectifs, Sergio Pimenta (vice-président d’Afrique et Moyen Orient de la sfi) et Keiko Honda (vice-président de (MIGA) ambitionnent d’accroitre leur interventions en Côte d’Ivoire. C’était au terme d’une audience le mardi 27 mars 2018.
Le Premier ministre a indiqué que ces deux structures accompagneront la Côte d’Ivoire dans plusieurs secteurs d’activités notamment dans les domaines du transport aérien, portuaire, énergétique, de la transformation des matières premières agricoles principalement le cacao et l’anacarde, des logements sociaux et des Petites et Moyennes Entreprises (PME).
Pour sa part, Sergio Pimenta a affirmé que son groupe envisage de soutenir le plan de développement économique et social du gouvernement ivoirien.

La SFI et la MIGA sont deux filiales spécialisées de la Banque mondiale chargées de promouvoir les apports d’Investissements directs étrangers (IDE) aux pays en voie de développement.

Brigitte Komondi

Articles connexes

Leave a comment