@Informateur.info- Les contentieux électoraux continuent de susciter des mouvements de rue à l’intérieur du pays. Hier mercredi, des manifestants ont tenu un sit-in de protestation devant la préfecture de Jacqueville, après que la préfète a interdit une marche qu’ils projetaient. Ces derniers dénient au maire sortant, Joachim Beugré, sa victoire du 13 octobre 2018.

Devant la préfecture où ils se sont rassemblés, une motion de protestation a été lue. Motion dans laquelle les manifestants s’insurgent contre la pratique du convoyage dont ils accusent le maire élut d’en avoir usé. «Nous refusons que des personnes étrangères à la commune de Jacqueville, n’ayant aucun intérêt dans la commune, convoyées par cars et par pinasses… par l’équipe de Beugré Joachim, viennent choisir le maire de Jacqueville à notre place», ont-ils accusé. Avant d’énumérer des cas de fraudes et d’achat de conscience sont ils auraient eu connaissance. Et fort de tout cela, ces manifestants ont déclaré ne pas reconnaître le maire sortant réélu comme le premier magistrat de leur commune.

Dalima Dahoué

Articles connexes

Leave a comment