@Informateur.info- Initialement prévu pour se tenir au stade Félix Houphouët-Boigny, le 26 janvier 2019, le comité d’organisation du Congrès constitutif du RHDP a finalement fait le choix du Palais des sports de Treichville. Une ‘’délocalisation’’ qui suscite quelques interrogations.

Le stade Félix Houphouët-Boigny qui devrait servir de théâtre à la grand-messe du RHDP le 26 janvier 2019, date historique, s’il en est, qui verra l’alliance des Houphouétistes organiser son congrès constitutif, ne sera plus. Ce site avait été le premier choix avant que le Comité d’organisation lui préfère le modique Palais des sports de Treichville. Histoire de réduire la voilure pour se mettre à l’abri de mauvaises surprises. Car, entre les 30 à 40.000 places du Félicia et les 15 à 20.000 de la ‘’bonbonnière’’ de Treich, le choix des organisateurs a été vite fait. Ce sera donc le deuxième stade qui parait moins ‘’risqué’’. La vérité, c’est que le souvenir de la campagne ‘’constitutionnelle’’ est restée vivace dans l’esprit des hommes du pouvoir. On rappelle que le Chef de l’Etat Alassane Ouattara y avait tenu le meeting de clôture de la campagne référendaire dans le cadre de la Constitution de novembre 2016. Mais, le chef de l’exécutif s’était exprimé devant des gradins quasiment vides. Heureusement que, dans le même moment, le stade de Bouaké affichait complet grâce à un travail remarquable de mobilisation de Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul. Une situation qui avait été modérément appréciée par le président de la République et dont la presse s’était faite l’écho, parlant d’un fiasco. Chat échaudé craint l’eau froide, dit-on. Le pouvoir ne veut donc pas se ‘’fourrer le doigt’’ dans l’œil une seconde fois. Résultat des courses, les uns et les autres ont décidé de jouer la prudence en choisissant le Palais des sports. D’ailleurs, des délégués rdr et autres qui estiment mieux maitriser ledit palais ont encouragé l’occupation de cet édifice.

Au final, on peut dire que le RHDP qui a eu les yeux plus gros que le ventre, s’est finalement résolu à revoir ses ambitions à la baisse. C’est un mauvais signal pour 2020.

Jean François Fall

Articles connexes

Leave a comment