@Informateur.info- Les 79 collégiens enlevés lundi dernier au Cameroun, sont libres depuis ce mercredi matin, a-t-on appris de M. Issa Tchiroma Bakary, ministre camerounais de la communication.

Ces élèves avaient été enlevés le lundi 5 novembre dernier à l’aube, dans l’enceinte de leur établissement presbytérien de Bamenda, avec trois de leurs encadreurs, dont on ignore encore, s’ils sont libres ou pas eux aussi. Le rapt n’avait pas été revendiqué, mais le gouvernement avait pointé du doigt, les séparatistes anglophones de la région.

Les circonstances de la libération de ces enfants demeurent  encore inconnues. Mais selon le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji,  les ravisseurs ont abandonné les élèves  à une centaine de kilomètres de Bamenda dans une église, dans la ville de Bafut.

 

Yannick Kobo

 

Articles connexes

Leave a comment