@Informateur.info- 82 personnes ont été enlevées ce lundi 5 novembre 2018, dans une école de la région Nord-ouest  anglophone. « Des ravisseurs, probablement des terroristes sécessionnistes, ont kidnappé 79 élèves et 3 encadreurs très tôt lundi matin, à la Presbyterian Secondary School de Nkwen (Bamenda)», a rapporté le colonel Badject, porte-parole de l’armée. Il indique par ailleurs  qu’une opération de ratissage est en cours pour retrouver les otages.

Selon le porte-parole de l’armée, «Les forces de Défense et de Sécurité ont reçu l’instruction de mettre tous les moyens disponibles à contribution pour un dénouement heureux de cette situation» de libération des otages.

Quant aux sécessionnistes, ils se sont déchargé de ce rapt, et accusent plutôt l’armée camerounaise, dans un communiqué de presse publié lundi soir.

Il faut noter que depuis le début de la crise anglophone, c’est l’enlèvement le plus important enregistré dans les régions anglophones et imputés aux séparatistes anglophones.

 

Yannick Kobo

Articles connexes

Leave a comment