@LGP- 25 personnes sont décédées dans la Tapoa, dans l’est du Burkina Faso, suite à une épidémie de méningite. L’information a été donnée par Remis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 30 janvier 2019.

«Il y a risque de méningite et les services de la santé sont à pied d’œuvre pour contrer la maladie», a indiqué le ministre Remis Fulgence Dandjinou à la presse.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment