Dans le cadre de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) était face aux hommes de médias le mardi 5 juin 2018, à son siège situé à Ouagadougou. Les conférenciers du jour, notamment le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo et Mamadou Kabré, président du PRIT-LANNAYA, ont exhorté le gouvernement burkinabè à prendre des mesures idoines afin d’éviter les dégâts matériels et les pertes en vies humaines au cours de cette saison pluvieuse qui s’annonce au Faso.
Partant du constat des récentes pluies qui se sont fortement abattues sur la ville de Ouagadougou et bien d’autres villes de l’intérieur du pays, causant au moins 5 morts et d’énormes dégâts matériels, les conférenciers ont invité le Gouvernement à tout mettre en œuvre pour empêcher que de tels cas se répètent. Et pour ce faire, «cela passe par des travaux d’entretien en urgence, dans les localités et sur les routes qui ne répondent plus aux normes de qualité», a indiqué Eddie Komboïgo, le principal orateur du jour.

Il faut noter que cette conférence s’était articulée au tour de 3 grands thèmes. A savoir, les saisons pluvieuses et le début de la campagne agricole ; les examens et concours 2018 ; ainsi que la situation politique au Burkina.

 

Georges Kouamé

Articles connexes

Leave a comment