Un élément de l’Unité d’Intervention Polyvalente de la police burkinabè a été tué par des individus armés non identifiés, dans la nuit du mercredi 23 mai 2018, à Ouagadougou. Selon les premières informations, les assaillants à moto, ont ouvert le feu sur le policier, au quartier Kalgoundin dans les environs de la ZAD. Atteint mortellement par les balles assassines et transporté à l’hôpital de district du 30, le policier a fini par succomber à ses blessures.

Pour l’heure, l’on ignore encore les motivations des bandits et l’identité de l’élément des forces de l’ordre atteint. Toutefois, la police nationale du Faso, a indiqué dans un communiqué que l’un des assaillants a été grièvement atteint par balle lors des échanges de tirs avec le policier.

Pour retrouver les coupables de cette attaque, la police a, dans le même communiqué, invité les populations à la vigilance et à coopérer avec les équipes déjà en ratissage.

Soulignons que le mardi 22 mai dernier, trois présumés jihadistes ont été abattus par  l’unité spéciale d’intervention de la gendarmerie au cours d’une opération anti-terroriste à Ouagadougou. Un gendarme avait également perdu la vie pendant le démentiellement de ce réseau de terroristes.

Georges Kouamé

Articles connexes

Leave a comment