Le café restaurant Aziz-Istanbul dans la capitale Burkinabè a été la cible d’une meurtrière attaque terroriste. Un premier bilan fait état d’au moins 20 personnes tuées et une vingtaine de blessés. L’assaut a été lancé par les assaillants autour de 21 heures, samedi nuit, sur ce site situé dans l’avenue Kwamé N’Kruman.

Selon des témoins les terroristes au nombre de quatre, sont arrivés à moto et ont commencé à tirer sur les clients. Avant de prendre les autres en otages. Les forces de sécurité burkinabè se sont aussitôt déployée,  et ont donné l’assaut. Le bilan de cette nuit est bien lourd : 20 morts et une vingtaine de blessés.

Cette attaque terroriste, deuxième du genre, intervient après celle du 15 janvier 2016 qui avait visé le restaurant Cappuccino et un hôtel et dont le bilan était de 30 morts.

Les autorités Burkinabè, notamment le ministre de la communication Rémi Dandjinou a indiqué que deux assaillants ont été «neutralisés».

Christ Kouassi

 

Articles connexes

Leave a comment