Abattus par les terroristes lors de l’attaque simultanée survenue en plein cœur de Ouagadougou, le vendredi 2 mars dernier, les 8 soldats burkinabè seront inhumés le mercredi 7 mars 2018. Selon le gouvernement burkinabè qui a donné l’information à travers un communiqué, les victimes seront portés en terre au cimetière municipal de Gounghin, dans la capitale du Faso.

Pour rappel, 18 individus dont 8 soldats burkinabè et 8 terroristes ont trouvé la mort lors d’une attaque simultanée perpétrée dans la matinée du vendredi 2 mars 2018 à Ouagadougou. Les sites visés par cette attaque meurtrière, revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) lié à Al-Qaïda, étaient l’ambassade de France et l’Etat major des armées.

Georges Kouamé

Articles connexes

Leave a comment