L’Assemblée nationale du Faso a adopté le jeudi 17 mai 2018, deux nouveaux projets de loi, portant sur la coopération judiciaire entre le Burkina et la République française.

Le premier projet de loi, précise-t-on, porte sur la convention d’entraide judiciaire en matière pénale entre les deux pays. Et le second sur la ratification de la convention d’extradition entre l’Etat du Faso et la France.

Notons que ces deux projets de loi permettront entre autres, à la justice burkinabè de bénéficier d’une meilleure coopération avec celle de la France dans la répression des crimes et bien d’autres affaires juridiques.

Georges Kouamé

Articles connexes

Leave a comment