La capitale du Burkina Faso sera privée d’électricité, ce samedi 12 mai 2018. Des coupures d’électricité seront constatées à Ouagadougou de 7 heures à 17 heures, heure locale.  La Société nationale d’électricité du Burkina (Sonabel) explique cet état de fait, par la réalisation de travaux d’entretien par le partenaire ivoirien sur la ligne 225 kV, le transit de l’énergie électrique par l’interconnexion Côte d’Ivoire-Burkina Faso.

Il faut signaler que l’interconnexion électrique entre la Côte d’Ivoire, principal fournisseur et le Burkina Faso, officiellement  entrée en service en avril 2001 (avec Bobo-Dioulasso comme première ville bénéficiaire) pour pallier le déficit d’électricité que connaît Ouagadougou, s’avère insuffisante.

D’où les délestages observés en période de forte demande en électricité, telle que quand la chaleur est très élevée.

Ce pourquoi, la Société ivoirienne de raffinage (SIR) et la Société nationale burkinabè des hydrocarbures (SONABHY) se sont accordés le mercredi dernier, sur un projet prévoyant une augmentation du volume contractuel d’énergie du Burkina, qui passera de 175.000 à 400.000 tonnes par an, consigné  dans un rapport conjoint.

Yannick Kobo

 

 

 

Articles connexes

Leave a comment