Poursuivit pour «incitation à assassinat» du journaliste burkinabè Norbert Zongo, François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président du Burkina-Faso Blaise Compaoré, sera face aux juges de la chambre du contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Paris le mercredi 13 décembre prochain, à 14 heures.

Interpellé le dimanche 29 octobre 2017, en France, dans le cadre des enquêtes pour l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo et plusieurs de ses compagnons, puis relâché, Paul François Compaoré sera, dans une semaine, présenté à la justice française, qui va procéder à la notification de la demande d’extradition du Burkina, avant de renvoyer le dossier aux autorités du pays des hommes intègres.

Rappelons que le 5 mai 2017, les juges d’instruction burkinabè en charge de ce dossier, ont lancé un mandat d’arrêt international contre François Compaoré, 63 ans, accusé «d’incitation à assassinat» du journaliste Norbert Zongo. Il a été arrêté le dimanche 29 octobre dernier, en France, à l’aéroport Roissy Charles De Gaule et présenté à un juge, qui l’a laissé en liberté sous contrôle judiciaire en attendant la demande d’extradition du Burkina Faso.

Georges Kouamé

 

Articles connexes

Leave a comment