Attendus dans la matinée de ce lundi 5 mars 2018 à Ouagadougou, les présidents de la République du Niger, Mahamadou Issoufou, et du Togo, Faure Gnassingbé, sont arrivés à Ouagadougou comme prévu. La visite des deux hommes au Faso, intervient dans le cadre du soutien des pays de la sous-région au Burkina, qui a été victime d’une double attaque terroriste le vendredi 2 mars dernier.

Trois jours après ce double attentat qui a fait, selon un dernier bilan officiel 18 morts et plus de 80 blessés, Faure Gnassingbé, le président en exercice de la CEDEAO et le président Mahamadou Issoufou, ont visité, avec le président burkinabè, Roch Marc Kaboré, les sites des attaques.

«Nous avons été très choqués lorsque nous avons appris l’attaque à Ouagadougou. Nous sommes ici pour témoigner notre solidarité au peuple burkinabè», a indiqué Mahamadou Issoufou, le président en exercice du G5 Sahel, au terme des visites des différents sites où ont eu lieu les attaques.

Georges Kouamé

Articles connexes

Leave a comment